• La société québécoise n'existerait plus...

    Et ben oui. C'est la conclusion que j'ai entendu hier, de la bouche même de 4 bonhommes tout rassis qui se trouvaient derrière moi au restaurant.
    Une des bonhomme-rassis a asséné cette vérité, et les autres ont hoché la tête en acquiéçant. "Oui", dirent-ils presqu'en coeur.
    J'ai croisé le regard de deux rassis. Ils avaient cette assurance de ceux-qui-savent. Moi, celui du gars qui entend une ânerie mais qui s'en contrefout.
    En quittant le resto, je les ai vu boire leur verre de vin blanc : le dos bien droit, les yeux qui se ferment à mesure qu'ils penchent la tête (vois savez, comme les poupées...), les lèvres serrées. J'imaginais aussi leur petites fesses serrées, coincées, comme leur esprit.
    Ils ont tous bu de la même façon, en même temps. Comme s'il s'agissait d'un rite.

    Je ne garde d'eux que cette image. Même pas une impression, un sentiment de pitié devant leur vie bourgeoise... rien.
    Les murales à la bombe m'ont plus exitées que cette bande de vieux.

    Dès que j'ai mon appareil, je me promets de les prendre en photo. Elles sont tellement ephémères...


  • Commentaires

    1
    Ben
    Mardi 28 Novembre 2006 à 21:13
    Frères
    Je suis Français , mais depuis toujours je considère les Québecois comme des frères (alors que certains se moquent de leur accent). J'espère qu'un jour ils arriveront à devenir entierement libres.
    2
    ReveK
    Mercredi 29 Novembre 2006 à 17:54
    Attention...
    frères ? Pas sûr que nos amis apprécieraient. Frères "ennemis" serait peut être plus approprié. Différents ? Certainement, ils le revendiquent haut et forts. Au delà de la liberté politique, il leur faut atteindre cette liberté qui leur permettra d'arrêter de se comparer aux autres (reste du Canada, US, France...) et avoir confiance en leur identité. Je vois que tranquillement ils s'en approchent. Et sans l'aide de la politique, ce qui est encore mieux ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :